Famille de Carbuccia

Description du site

Site de la famille de Carbuccia

Articles les plus récents


Horace de Carbuccia : "Les racines de l’enfer,1934/1939"

mercredi 25 juillet 2007 par Cyrille
Dans le premier volume, le Massacre de la victoire (1919-1934), on passe de la fondation de la Revue de France et de ses illustres auteurs, à l’affaire Stavisky, au 6 février, à l’assassinat du conseiller Prince. Ce second volume, les Racines de l’enfer (1934-1939), montre Mussolini, le chancelier (...) > suite


Horace de Carbuccia : "Le massacre de la victoire" 1919-1934

mercredi 25 juillet 2007 par Cyrille
Les Mémoires d’Horace de Carbuccia, écrits « d’un style d’acier », selon les termes du duc de Lévis Mirepoix, sont irremplaçables pour l’intelligence de l’entre-deux-guerres ; années brillantes, scandaleuses et catastrophiques, où les illusions de la victoire de 1918 se transformèrent en mobilisation pour (...) > suite


Adrey de Carbuccia 1900/1940 : "Du tango à Lily Marlène"

mercredi 25 juillet 2007 par Cyrille
Amusante et morose, enjouée et grave, légère et profonde, jamais méchante, voici, parée de mille couleurs, une brassée de souvenirs. Le lecteur glisse dans le rêve doré de la narratrice comme sa plume a glissé sur le papier. Voulez-vous parcourir un carnet de bal, accepter l’hommage d’un poète, le (...) > suite


Jean-Luc de Carbuccia : Psychothérapie ou pseudothérapie de groupe (2)

Revue Education et développement septembre 1979
jeudi 10 mai 2007 par Cyrille
Groupe sans frontières : Intégration de l’individu au groupe se traduit par l’intégration du groupe par le moi et hostilité au hors groupe. Socialisation certes, plaisir de la relation, mais dans le miroir du narcissisme. Ce groupe de complices, refermé sur soi est singulier. C’est un groupuscule. (...) > suite


Jean-Luc de Carbuccia :Psychothérapie ou pseudothérapie de groupe (1)

Revue Education et Développement septembre 1979
mercredi 9 mai 2007 par Cyrille
Le groupe est l’une des découvertes les plus enrichissantes du XXe siècle. Depuis Durkheim on ne cesse de développer des connaissances sur ses propriétés, ses vertus et ses dangers. Le groupe (même racine que grappe) est un ensemble de personnes dont la cohérence se traduit par des attitudes, des (...) > suite


Extraits du Guide du chemin de la Sainte du Niolo "Santa di u Niolu"

Praticable du 15 juin fin octobre
jeudi 22 février 2007 par Cyrille
Le Golo prend sa source dans la chaîne montagneuse la plus altière de la Corse, où brillent au faîte de l’Ile (2706 m), les neiges éternelles du Monte Cinto (le mont ceinturé). Occupant son bassin supérieur, le Niolo (Niolu) est une région grandiose et sauvage. Au pied du sanctuaire marial de (...) > suite


Orazio da Carbuccia

mercredi 21 février 2007 par Cyrille
Orazio da Carbuccia quitta vers 1498 le village de Carbuccia et s’établit à Bastia vers 1500. D’anciennes généalogies, recopiées et complétées au XVe siècle, donnent, sur ses origines, deux importantes et concordantes précisions : il y est dit issu « ex Patritiis de Tavera » (il Poggio di Tavera, où, (...) > suite


Olebriero - Tricastela

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
samedi 26 février 2005 par Cyrille
26 février 2005 : Marchant dès 8h30 sur la LU 634 avant le passage du chasse-neige, mes souliers plats, que seuls supportaient maintenant mes pieds, ne prirent pas eau malgré un léger tapis de neige. Toutes les chausses sont bonnes pour se rendre à Compostelle, pour peu qu’on y mette, selon la bonne (...) > suite


Villadangos de Paramo - Astorga

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
lundi 21 février 2005 par Cyrille
Le 21 février 2005 : Je quittai vers 7h30 le refuge non chauffé sans avoir souffert du froid pendant la nuit. Il suffit de s’envelopper d’autant de couvertures que l’exige la température. Le soleil enflamma l’horizon vers 8h et commença à animer le paysage. Au fur et à mesure de son élévation, je (...) > suite


Léon - Villadangos de Paramo

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
dimanche 20 février 2005 par Cyrille
Le 20 février 2005 : Je prenai la route de Villadangos et réglai la marche pour reprendre mon souffle. Le chemin qui longeait la N 120 est qualifié de « pas passionnant » par le guide Rando. Le pèlerinage ne relève pourtant pas du tourisme. C’est la marche qui compte, et non le paysage. La compagnie (...) > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 71281

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr   ?

Creative Commons License